Des vacances gourmandes et patrimoniales dans le Lot

    No Comments
    village-medieval-lot-france

    Le Lot regorge de jolis villages et villes pittoresques. Les amateurs de foie gras s’attableront ou ramèneront dans leurs valises le précieux met régional entre deux visites patrimoniales.

    Rocamadour : un village à la renommée mondiale

    Cité en surplomb à 120 mètres au-dessus du canyon de l’Alzou, le village médiéval de Rocamadour impressionne par son accumulation de paliers à flanc de falaise. Ainsi bâties, maisons, toitures et églises donnent l’illusion d’être parties intégrantes du rocher.

    Rocamadour village dans le Lot

    Les chrétiens se rendent à Rocamadour en pèlerinage depuis le XIIe siècle, attirant souverains européens. En 1858, le début de travaux massifs de restauration des sanctuaires laisse place au néo-gothique troubadour, dont le style est toujours apprécié des touristes. Ne manquez pas l’une des 233 marches de l’escalier pour atteindre le parvis où se dressent huit églises et chapelles. Notre-Dame, qui héberge silhouette de bois de la Vierge Noire, représente l’un des joyaux de Rocamadour.

    Quatre autres villages immanquables

    Gardez-le en tête, Martel est une cité vivante qui a su intégrer commerces et animations au cœur d’un patrimoine au charme rare. Déambuler sur le marché sous la halle époustouflante de “la ville aux sept tours”.

    Le foisonnement du patrimoine du Lot est également à voir à Puy l’Evêque. Cette conséquente cité médiévale, positionnée de façon stratégique pour dominer la rivière, offre des balades dans un dédale de ruelles et d’escaliers donnant sur des maisons de pierre dorées. Rejoignez à pied la cale où s’amarraient les gabarres en direction de Bordeaux.

    Puy l’Evêque dans le Lot

    Le village des Arques garantit un panorama sur le vallon niché autour de forêts de chênes frontalières du Périgord. Les œuvres du sculpteur russe Ossip Zadkine, tombé sous le charme des Arques en 1934, se succèdent de la place abritant l’ex-école à celle de l’église. Les sculptures monumentales de Diane, la Pieta ou le Grand Christ (culminant à 5,25m) jalonnent cette cité de caractère où l’église Saint-Laurent vaut le détour pour son originalité. D’essence cubiste, l’œuvre de Zadkine se retrouve dans un musée éponyme à côté de son atelier-résidence.

    Dégustez du foie gras entre deux activités

    En visitant la cité médiévale de Quercy-Périgord, profitez-en pour déguster un foie gras dans la tradition du Lot. Ce produit du terroir est sa faculté à se décliner : foies gras de canard et d’oie, mais aussi confits et pâté. Emportez des plats cuisinés à manger en vous remémorant de vos dernières vacances à descendre le Lot en bateau à Cahors, au festival de théâtre de Figeac ou en 2CV dans la Vallée du Dordogne.

    Des villes à taille humaine, de Souillac à Cahors

    Lorsque vous irez de Sarlat à Rocamadour, respirez à Souillac, ville connue pour ses ponts (Louis Vicat) et viaducs (de la Borrèze). La distillerie Louis Roques, de renommée mondiale, ne subit pas la concurrence du musée de l’Automate, entre rivière et vieilles pierres. Cahors parlera aux férus de vin et Figeac constitue une pause reposante cers Saint-Jacques-de-Compostelle.

     

    Categories: Destinations