Les plus belles villes fortifiées de Bretagne

    No Comments

    Depuis plus de 1000 ans, la Bretagne doit faire face à de nombreuses invasions. Des barbares germains aux pirates vikings en passant par les Francs et les Saxons, beaucoup de peuples du nord et de l’est ont essayé de mettre à sac les grandes villes de la péninsule armoricaine.

    Cette dernière a donc du s’entourer de murs solides afin de protéger ses habitants et son économie.

    De nombreuses fortifications témoignent aujourd’hui de cette époque révolue, et sont une excellente occasion de profiter d’une vue nouvelle sur le littoral breton.

    Voilà pourquoi nous vous proposons de découvrir aujourd’hui les trois plus belles villes fortifiées de Bretagne !

    Concarneau

    Concarneau s’est développée grâce à la pêche et a donc grandi autour de son port. Elle était au tout début, située sur une petite île qui fut par la suite fortifiée (dès l’an 1300), donnant naissance à la « Ville Close » que l’on connaît aujourd’hui. L’industrie de la conserverie, propulsée par la pêche locale, lui a permis de développer son économie. L’histoire de la ville est riche, car elle a été le témoin de nombreux affrontement entre anglais et français, qui cherchaient à occuper la Bretagne, au moyen âge, mais aussi bien plus tardivement. Aujourd’hui, la ville est une destination touristique idéale, et est entourée de marinas, de plages de sables et de criques forts sympathiques.

    Concarneau Ville Close

    Concarneau, La ville close – source : oceans-evasion.com

    Saint Malo

    Saint- Malo était pendant le moyen âge, une île fortifiée à l’embouchure de la Rance, qui contrôlait non seulement son estuaire mais aussi la mer environnante. Le promontoire du fort d’Aleth, au sud du centre moderne, dans ce qui est aujourd’hui le quartier de Saint Servan, permettait de voir venir les ennemis de la cité au loin. La ville telle qu’on la connaît trouve ses origines dans un établissement monastique fondé par Saint Aaron et Saint Brendan au début du 6ème siècle. Son nom est dérivé d’un homme dit avoir été un disciple de Brendan, Saint-Malo ou MaclouSaint- Malo est devenu tristement célèbre en tant que refuge de corsaires, flibustiers et parfois de pirates. Il est aujourd’hui possible de traverser l’estuaire à la voile. On peu également partir de la cité pour se rendre dans les îles Anglo-Normandes de Jersey et Guernesey.

    Saint-Malo

    Saint Malo, la cité des corsaires – sources : alligator-bay.com

    Guérande

    Les racines de Guérande remontent loin dans l’histoire.

    Le sel y a été récolté depuis l’âge du fer. Les premiers usages de la lagune pour la récolte de cette ressource remontent au 3ème siècle, peu de temps après la conquête romaine.

    Mais la véritable origine du dynamisme des marais salants fut l’action des moines de l’abbaye de Landévennec, qui, en 945, fut fondée par le prieuré de Batz. En étudiant la marée, le vent et le soleil, les moines établirent un plan d’exploitation des marais, qui est celui que l’on peut voir aujourd’hui. Projet titanesque, cette usine en plein air a apporté la prospérité à Guérande pendant de nombreux siècles et ouvert les premières routes commerciales en Europe.

    La ville de Guérande a du faire face à de nombreuses invasions Normandes et fait partie des plus anciennes villes fortifiées de France.

    Guérande, la ville du sel

    Guérande, la ville du sel – source : structurae.info

    A chaque cité son histoire : les forteresses de la côte bretonne sont autant de témoins de son histoire tumultueuse. Ce sont également de magnifiques constructions entourées par la mer qu’il fait bon visiter, même par pluie battante !

    Categories: Destinations